CONTRIBUTION: « Évitons de penser que le paysage politique sénégalais se réduit à notre parti »Lansana Gagny Sakho (Pastef)

Le Président Diomaye a été élu par 54% de Sénégalais. L’erreur serait de croire que tous ces 54% sont des militants de PASTEF. La grande majorité de ces électeurs n’appartient à aucun parti politique. Cette réalité doit appeler de notre part à beaucoup d’humilité. Cette humilité commence par avoir de la retenue et du respect mais surtout mesurer vos propos.

 

Alioune Tine a toujours été là pour dénoncer les dérives du régime de Macky SALL mais surtout pour défendre le Président Ousmane SONKO. Il a fortement participé à la mobilisation de la communauté internationale.

 

Maintenant nous avons été élus, nous ne sommes plus dans l’opposition, vous devez en prendre conscience, et arrêter les invectives. Il n’y a plus de combat, il faut délivrer ce que nous avons convenu avec la société sénégalaise, c’est ce que cette société attend de nous.

 

Évitons de penser que le paysage politique sénégalais se réduit à notre parti. Les prochaines échéances législatives ne seront pas une promenade de santé, une éventualité de les perdre n’est pas à éviter. Ne pas avoir une majorité parlementaire ce sera la fin de PASTEF.

 

Nous avons juste gagné une bataille mais pas la guerre. Certains propos irrespectueux pourraient être un retour de bâton, on peut bien discuter dans le respect et la courtoisie.

 

C’est le moment de redoubler d’efforts pour mieux soutenir le Président Diomaye et ça n’est pas en restant enfermé dans des certitudes qu’on y arrivera.

 

Lansana Gagny Sakho*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *