Spatial : Isar Aerospace s’affirme comme premier fabricant privé européen de mini lanceurs

La start-up allemande, qui conçoit la petite fusée Spectrum, vient de lever 152 millions d’euros. Un montant record dans le secteur, qui illustre le changement en cours en Europe, où la fabrication de ces engins est jusqu’à présent à l’initiative des Etats.

Année décisive pour Isar Aerospace. Cinq ans après sa création en 2018, la start-up allemande va faire décoller sa fusée Spectrum de la base norvégienne d’Andoya. Ce vol, attendu au second semestre, sera le premier d’un petit lanceur privé européen pouvant mettre des satellites en orbite basse, à 500 kilomètres de la Terre.Lire aussi : Article réservé à nos abonnésEn Allemagne, les futurs « microlanceurs » rebattent les cartes du spatial européen

Pour préparer ce lancement et augmenter ses cadences de production, la firme bavaroise a annoncé, mardi 28 mars, avoir collecté 165 millions de dollars (152 millions d’euros) auprès d’investisseurs, ce qui en fait, selon elle, « la plus importante levée de fonds dans le domaine des technologies spatiales à l’échelle mondiale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *