Foot : nouvel échec du Bayern de Munich dans sa quête d’entraîneur

Nouvelle déconvenue pour le Bayern dans sa quête d’un entraîneur : le club allemand a essuyé ce jeudi 2 mai une fin de non-recevoir d’un des candidats pressentis, l’actuel sélectionneur de l’Autriche Ralf Rangnick.

« Je suis de tout cœur le patron de l’équipe autrichienne. Cette tâche me procure une joie incroyable et je suis déterminé à poursuivre avec succès sur la voie que nous avons choisie », a déclaré Rangnick dans un communiqué publié par la Fédération autrichienne de football (OFB).

L’ancien coach de Manchester United avait confirmé fin avril au média autrichien 90 Minutes qu’ »il y avait eu des contacts » avec le Bayern qui cherche un entraîneur pour remplacer Thomas Tuchel cet été.

C’est une nouvelle douche froide et un retour à la case départ pour le club bavarois : le Bayern avait d’abord fait de Xabi Alonso sa priorité, selon la presse allemande. Mais l’Espagnol sous contrat avec le Bayer Leverkusen jusqu’en 2026 avait mis fin aux rumeurs en annonçant fin mars qu’il restera bien sur le banc du tout nouveau champion d’Allemagne la saison prochaine.

Le Bayern avait alors ciblé, selon les médias allemands, le sélectionneur de l’Allemagne Julian Nagelsmann, mis à l’écart par la direction munichoise fin mars 2023. Mais Nagelsmann a prolongé mi-avril son contrat avec la sélection jusqu’au Mondial-2026.

L’Allemand Ralf Rangnick, artisan de l’ascension du RB Leipzig qu’il a entraîné à deux reprises entre 2015 et 2019, a expliqué jeudi que son refus n’est « pas un rejet du FC Bayern, mais une décision pour mon équipe et nos objectifs communs. Nous nous concentrons pleinement sur l’Euro ».

Tuchel a été contraint par la direction du Bayern à rendre son tablier à l’été 2024, douze mois plus tôt que prévu, en raison d’une série de mauvais résultats en février.

La liste de cibles du Bayern se réduit : l’entraîneur de Brighton Roberto De Zerbi a été cité par la presse allemande; le quotidien catalan Mundo Deportivo et français L’Equipe avait indiqué plus tôt que le Français Zinédine Zidane, triple vainqueur de la Ligue des champions comme entraîneur du Real, faisait également partie de la short-list munichoise.

Le Bayern jouera une place en finale de la Ligue des champions lors d’une rencontre à haute tension le 8 mai contre le Real Madrid après un match aller le 1er mai où les deux géants européens se sont neutralisés (2-2).

Les Munichois n’ont plus que la Ligue des champions pour sauver une saison 2023/24 marquée par la perte du titre de champion d’Allemagne, pour la première fois depuis 2013, au profit du Bayer Leverkusen, et une élimination en 16es de finale de la Coupe d’Allemagne.

mali web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *