« L’avion a piqué comme s’il allait tomber » : la confidence d’un ex-collaborateur de Wade

L’ancien président de la République du Sénégal du 1er avril 2000 au 2 avril 2012, Me Abdoulaye Wade, a failli être victime d’un crash d’avion. La révélation est faite par son ancien directeur de cabinet, Pape Samba Mboup. Des confessions faites dans « Grand-Place » du journal Enquête.

L’invité explique : « On allait à La Mecque. On a fait escale à Palma de Majorque. Quand on a quitté l’aéroport, au bout de 30 minutes, un hublot a pété. Aussitôt, l’avion a piqué comme s’il allait tomber. »

Pape Samba Mboup d’ajouter : « Le ministre d’État Habib Sy – c’est mon ami – qui avait enlevé sa veste, l’a tout de suite remise.
Certainement pour se protéger des requins (rires). Abdoulaye Wade est sorti de sa cabine et est venu nous regarder. »

Heureusement, poursuit-il : « À un moment, l’avion s’est stabilisé. Le colonel Madické Seck qui était le commandant de bord nous a dit : « ‘Situation maîtrisée. » Il nous a expliqué qu’il fallait qu’il redescende parce qu’en haut, on risquait d’être éjecté. Il nous a expliqué que comme on vient de faire le plein, si on atterrit, cela peut provoquer un incendie. On a donc tourné pour vider un peu le kérosène. Ce soir-là, on a dormi dans l’avion. »

C’est par la suite, enchaîne l’ancien responsable libéral, que « Wade a appelé son ami, le roi du Maroc qui, le lendemain, (leur) a envoyé un avion ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *