Assemblée nationale : mauvaise nouvelle pour les homosexuels et leurs soutiens

Vers la réactualisation de la proposition de loi, naguère remisée, visant à criminaliser l’homosexualité au Sénégal. L’Observateur annonce que des parlementaires fourbissent leurs armes en ce sens.

Le député Abdou Mbacké Bara Doly par ailleurs vice-président du groupe parlementaire « Liberté, Démocratie et Changement » fait partie des signataires de ce projet d’initiative parlementaire, cite le quotidien d’information.

« En tant que chef religieux, en tant que parlementaire mais aussi en tant que citoyen, je pense que cette proposition de loi qu’on avait déposée à l’Assemblée nationale, doit être réactualisée », plaide le président du mouvement « Nekal sa askaw Wi », contacté par le journal.

Il poursuit : « J’y travaille avec des mouvements comme ‘’And Sam Djiko Yi’’ et ‘’Jamra’’ qui m’ont saisi sur la question, je leur ai donné mon accord pour déposer cette proposition de loi. »

L’Observateur rappelle que ce n’est pas la première fois qu’une telle initiative est lancée au niveau du Parlement sénégalais. En effet, le 22 décembre 2021, les députés Mamadou Lamine Diallo, Cheikh Bamba Dièye et Aliou Souaré avaient déposé un texte visant « principalement à modifier l’article 319-3 du Code pénal, qui réprime les actes contre-nature ». Celui-ci a été rejeté par le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY).

Bis repetita en avril 2023 : le député Abdou Mbacké Bara Doly et une soixantaine de ses collègues étaient revenus à la charge. Sans guère plus de succès. Ce dernier et ses compagnons entendent remettre le couvert alors que n’est pas encore retombée la polémique suscitée par les déclarations sur le sujet du Premier ministre, Ousmane Sonko, et de Jean Luc Mélenchon, lors de la récente visite de ce dernier à Dakar. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *