Mairie Thiès Ouest: Les doyens du comité de veille et d’alerte rétablissent la vérité

« Les sorties répétées des conseillers contre le maire Mamadou Djité ne sont motivées que par une simple volonté de nuire à son image et au conseil municipal, et nous ferons face pour arrêter ces dérives», tels sont les propos du Doyen Waly Ndiaye, lors de leur face à face avec la presse.

Pour rappel, la mairie de Thiès Ouest, en proie à plusieurs tensions ces derniers temps entre des conseillers, une partie qui fustigent la gestion du maire le Dr Mamadou Djité qu’ils accusent de détournement de deniers publics à travers des surfacturation et d’autre part, des conseillers qui contre attaque pour défendre l’édile de la commune de Thiès Ouest. Des sorties entre les deux camps qui se multiplient pour convaincre l’opinion par rapport à la vérité. Une occasion saisie par les doyens du conseil municipal de la commune réunis en « Comité d’alerte et de veille » pour une conférence de presse afin d’apporter la réplique aux accusations « des conseillers frondeurs » au sein de la municipalité par rapport à leur sortie médiatique du mardi 4 juin dernier.

Selon M. Waly NDIAYE, « tout est parti du vote de budget dont ils avaient émis des réserves et qui pourtant été en bonne et due forme», rappelle M. Ndiaye qui se désoler du fait que, « le droit est dit dans cette affaire mais leur manque de volonté et leur mauvaise foi les poussent à se mettre sur un pied de guerre contre la commune qui se bat journellement pour résoudre les doléances des Thiessois qui se réveillent dans la commune ouest, ce qui dénote que ces frondeurs sont animés par une volonté manifeste de bloquer le conseil municipal», estime t-il.

Revenant sur le changement du bureau municipal, M. Waly Ndiaye nous fait savoir, «Le premier bureau ne respectait pas la parité c’est la raison pour laquelle afin de respecter la loi, le bureau municipal a été changé. Par cette occasion, il rappelle que la politique est d’abord « citoyenne avant d’avoir une vocation clientéliste ».

Dieynaba Diallo, une autre doyenne du bureau municipal de la commune de rappeler que la mairie de Thiès Ouest est pour une gouvernance inclusive et participative. C’est pourquoi, elle rappelle que les conseillers ont été déboutés au niveau de la cour d’appel et à la cour suprême d’où son amertume par rapport à leur entêtement à ternir l’image de marque du conseil municipal de la commune.

Elle a par ailleurs rappelé que l’élection du nouveau bureau s’est opérée par vote et de manière démocratique. Par conséquent, le comité de veille et d’alerte composé des doyens du conseil municipal et l’ensemble de l’équipe municipale seront sur le qui-vive pour défendre les intérêts des populations. Elle a en outre conseillé les frondeurs que, « la politique de la chaise vide n’a jamais prospéré d’où sa main tendue au «pourfendeurs de la mairie a revenir à de meilleurs sentiments et de rejoindre l’équipe pour une réussite totale de la mission qui leur est  est assigné ».

Même son de cloche pour khalifa Mboup membre du comité de veille et d’alerte qui estime que l’objectif de cette fronde est de pousser l’état à l’installation d’une délégation spéciale, ce qui à l’en croire est peine perdu», fulmine t-il avant d’envoyer les conseillers «récalcitrant» à l’école primaire, «ils disent être majoritaire, mais je les envoie a l’école primaire pour qu’ils consultent leur leçon d’arithmétique. Nous sommes 42 et eux 35 donc s’ils veulent dire qu’ils sont majoritaires c’est parce qu’ils sont de mauvaise foi», reconnaît il.

Pour lui, les pourfendeurs du conseil municipal n’ont qu’une seule volonté, bloquer le conseil municipal et les réalisations de l’équipe municipale. Une chose qui est loin d’être aisé avec l’existence du comité de veille et d’alerte que compte maintenant faire face aux dérives qui bloquent le conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *