ACCUSÉ DE VOULOIR DÉSTABILISER LE PAYS : MOURAMANI KABA ENVOYÉ EN PRISON

Mouramani Kaba Diakité, fils d’un ancien député socialiste de Tambacounda, considéré par les autorités étatiques comme le coordonnateur des « Forces occultes » qui voulaient déstabiliser le pays en y installant le chaos avec, entre autres la confection de cocktails Molotov, a finalement été placé sous mandat de dépôt, ce vendredi après six retours de parquet. 
A Tambacounda où il a vu le jour en 1973, les populations se disent surprises par les accusations contre celui qu’elles considèrent comme un homme affable, un travailleur hors pair qui est allé chercher fortune aux États-Unis avant de venir s’installer à Dakar, aux Parcelles-Assainies où il a investi dans l’hôtellerie et créé beaucoup d’emplois. 
Monogame, Mouramani est rentré au bercail au début des années 2000, suite à l’appel du président Wade qui avait demandé aux fils et filles du Sénégal de rentrer au pays y investir. Mouramani a fréquenté l’école Batou Diarra (ex-Régionale de Tambacounda). Après des études qui n’ont pas abouti, il est parti s’installer à Dakar avant d’émigrer au Pays de l’Oncle Sam. Ses amis d’enfance le décrivent comme un homme effacé, mais d’une générosité débordante, comme son défunt papa Kabiné Kaba Diakité qui a passé sa vie à aider les populations de Tambacounda en situation difficile.    
Pour rappel, Mouramani Diakité a été arrêté le 14 mars dernier, dans l’enceinte de son hôtel Les Ambassades.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *