Expulsion du territoire national de Me Juan Branco : Le ministère de l’Intérieur donne les raisons

Le ministre de l’Intérieur donne les raisons du refoulement illico presto du sulfureux avocat Juan Branco par la police aéroportuaire de Dakar, hier.
« En effet, M. Branco avait publié, avant son arrivée à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar, un post sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter, en date du 28 mars 2023) où il traitait Son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall de tyran, et faisait également un appel à l’insurrection dans notre pays. Devant ce comportement inacceptable de la part d’un citoyen étranger, il s’est vu refuser l’entrée dans le territoire national », lit-on dans une note des services du ministre Antoine Diome.

Venu renforcer le pool d’avocats pour la défense d’Ousmane Sonko, condamné à deux mois de prison avec sursis, dans l’affaire l’opposant au ministre Mame Mbaye Niang, la police aéroportuaire n’a pas laissé une once de manœuvre à l’avocat franco-espagnol.

Toutefois, le ministère de l’Intérieur tient à rappeler et à “préciser l’attachement de l’État sénégalais aux valeurs « d’hospitalité et de Teranga.

Mais, précise-t-il, « à condition qu’elles soient sous-tendues par le respect dû à nos institutions et nos valeurs démocratiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *