Thiès : Colère des chauffeurs de gros porteurs contre l’Etat du Sénégal

Les chauffeurs de camion gros porteur sont très remontés contre les autorités étatiques sur les accords signés et non respectés visant à les accompagner pour le renouvellement du parc automobile en charge du transport des marchandises.

En effet,  Mbargou Badiane, le président de la coopérative des transporteurs et par ailleurs porte-parole du jour a dénoncé le laxisme extrême des autorités à exécutés les accords trouvés avec l’état du Sénégal. M. Badiane, d’expliquer « l’Etat a failli sur l’accompagnement convenu pour le retrait des vieux camions, il devait faciliter le fret au transporteur et en retour connaitre un pourcentage de 60% qui ferait office de moratoire du prix du camion au lieu de laisser les chauffeurs trouver les marchés», se désole-t-il.

A l’en croire, les entreprises industrielles qui possèdent un pouvoir d’achat obtiennent des véhicules neufs et les mettent hors du champ de la concurrence. L’autre problème et pas des moindres, les problèmes lié à la tracasserie routière. Mbargou Badiane a dénoncé avec la dernière énergie les véhicules saisis et immobilisés au grand désarroi des transporteurs. Il appelle cependant tous les acteurs du milieu du transport à des concertations profondes pour trouver des solutions. Il propose l’Etat subventionne les camions afin de les rendre accessibles à tous.

MJD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *