Élection présidentielle 2024 : le candidat Serigne MBOUP contre le report

Le président du Mouvement And Nawlé, Serigne MBOUP a fustigé l’idée de report de l’élection présidentielle et a également demandé au président de république d’organiser l’élection présidentielle avant le 2 avril pour le bien de la démocratie Sénégalaise. Il a également déploré « les débats futiles et de bas étages qui polluent l’atmosphère », et a exhorté les autorités à se concentrer sur les questions économiques, gage d’un développement durable. Des propos tenus par le maire de Kaolack qui était en visite à Thiès ce Mercredi.

    «  Le président doit prendre acte de la décision du conseil constitutionnelle, il doit convoquer les acteurs et signer le décret  convoquant le corps électoral fixant la date de l’élection dans les meilleurs délais », a dit le président de And Nawlé qui rencontrait les opérateurs économiques de ville de Thiès. Pour lui, l’appel au dialogue lancé par le président Macky Sall, ne doit nullement constituer un obstacle à la tenue de l’élection « je suis pour le dialogue, nous devons dialoguer et nous nous concertons tous les jours. Mais pour ces moments troubles, il est préférable d’aller d’abord à l’élection, élire un nouveau président et ensuite ouvrir de larges concertations pour trouver des solutions aux problèmes », conseille-t-il.

Par ailleurs, le président de la chambre des métiers de Kaolack assure que le président la république peut organiser l’élection à la date du 25 février s’il y met de la volonté. Serigne Mboup a aussi demandé aux acteurs de l’éducation d’encourager l’enseignement que ce soit en langue française ou arabe puisque « l’éducation est la base de tout développement », rappelle-t-il.

AÏDA FALL

Élection présidentielle 2024 : le candidat Serigne MBOUP contre le report

Le président du Mouvement And Nawlé, Serigne MBOUP a fustigé l’idée de report de l’élection présidentielle et a également demandé au président de république d’organiser l’élection présidentielle avant le 2 avril pour le bien de la démocratie Sénégalaise. Il a également déploré « les débats futiles et de bas étages qui polluent l’atmosphère », et a exhorté les autorités à se concentrer sur les questions économiques, gage d’un développement durable. Des propos tenus par le maire de Kaolack qui était en visite à Thiès ce Mercredi.

    «  Le président doit prendre acte de la décision du conseil constitutionnelle, il doit convoquer les acteurs et signer le décret  convoquant le corps électoral fixant la date de l’élection dans les meilleurs délais », a dit le président de And Nawlé qui rencontrait les opérateurs économiques de ville de Thiès. Pour lui, l’appel au dialogue lancé par le président Macky Sall, ne doit nullement constituer un obstacle à la tenue de l’élection « je suis pour le dialogue, nous devons dialoguer et nous nous concertons tous les jours. Mais pour ces moments troubles, il est préférable d’aller d’abord à l’élection, élire un nouveau président et ensuite ouvrir de larges concertations pour trouver des solutions aux problèmes », conseille-t-il.

Par ailleurs, le président de la chambre des métiers de Kaolack assure que le président la république peut organiser l’élection à la date du 25 février s’il y met de la volonté. Serigne Mboup a aussi demandé aux acteurs de l’éducation d’encourager l’enseignement que ce soit en langue française ou arabe puisque « l’éducation est la base de tout développement », rappelle-t-il.

AÏDA FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *