Cameroun: polémique autour des primes de la sélection masculine de volley-ball

Les joueurs de la sélection messieurs de volley-ball du Cameroun n’ont pas perçu la totalité de leurs primes après leur participation en septembre dernier à la Coupe d’Afrique des nations au Caire. Las d’attendre, Steve Boyomo et Ivan Kodi, deux cadres de l’équipe, ont manifesté leur mécontentement dans les médias et les réseaux sociaux.

Avec notre correspondant à Yaoundé, Joël Wadem

« Il n’y a aucune raison d’avoir peur de réclamer ce qui nous revient de droit, la situation a assez duré et moi, j’ai décidé de sortir du silence », indique Steve Boyomo sur sa page Facebook. « Neuf mois après la participation à la CAN Égypte 2023, on n’a toujours pas reçu les primes », poursuit le central de l’équipe camerounaise qui accuse.

Pour sa défense, le responsable de la communication de la Fédération de volley-ball, Christian Tchami, affirme qu’une partie des primes a bien été payée aux joueurs : « La question du paiement des primes est du ressort exclusif du ministère des Sports, surtout lors des compétitions de souveraineté. Il ne s’agit pas de la totalité des primes, mais d’un reliquat, parce que la Fédération s’est vu le devoir de contacter les prestataires pour le préfinancement d’une partie de ces primes et que c’est le reliquat qui constitue un peu le point d’achoppement aujourd’hui. »

Évoquant des tensions de trésorerie au ministère des Sports, Tchami ajoute que de nombreuses autres fédérations ont des impayés de primes. « La sélection nationale senior dame de handball est en attente de paiement ; la sélection U20 à la Fédération camerounaise de football est en attente de paiement de primes et on peut citer comme ça, à la pelle, une dizaine de fédérations qui connaissent le même problème. »

À quelques mois de grandes échéances, comme les Jeux olympiques de Paris, le gouvernement devrait résoudre ce problème de primes sous peine de démotiver les différents athlètes.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *