Jeûne et nutrition à Sédhiou : Informations pour une alimentation saine et équilibrée

En ce mois béni de ramadan et de carême, le Service régional de l’action sociale, dans un élan de solidarité, a offert des centaines de plats chauds aux familles démunies, aux Daaras et aux personnes du 3e âge de la commune de Sédhiou. Une 3e édition qui se particularise par le renforcement des capacités des femmes en matière de nutrition et d’alimentation équilibrée.

Malang Dabo, nutritionniste au centre hospitalier régional Amadou Tidiane Bâ de Sédhiou, a rappelé aux nombreuses femmes venues prendre leur repas, les précautions à prendre pour éviter la surnutrition et la dénutrition, source de toutes les maladies chroniques telles que le diabète, l’hypertension et l’anémie. 

«En période de ramadan, les femmes abandonnent les bonnes habitudes culinaires et nutritives, et optent pour une alimentation trop grasse, trop sucrée, trop salée. Or, l’excès de ces aliments a des conséquences regrettables sur la santé», se désole Malang Dabo.

Aussi, a-t-il demandé aux femmes de ne pas tout préparer à la fois et de ne pas tout consommer, de crainte de surcharger l’organisme d’aliments dont il n’a pas besoin.

Pour le chef du Service régional de l’action sociale de Sédhiou, cette 3e édition renforce les actions entreprises par son service à l’endroit des personnes vulnérables. Ibrahima Mamadou Ndiaye qui, cette année, a ciblé 16 villages et quatre Daaras pour partager avec eux les repas communautaires lance un appel solennel aux bonnes volontés pour répondre à la forte demande. 

«On nous sollicite un peu partout dans la région, mais nos moyens sont limités. C’est pourquoi nous demandons aux partenaires et autres bonnes volontés de soutenir notre initiative pour que nous puissions satisfaire les fortes sollicitations qui fusent de partout».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *