Kolda : Des tombes profanées

Depuis jeudi dernier, Kolda est confrontée à la profanation des tombes dans les cimetières de la commune. Une première dans la capitale du Fouladou.

Mamadou Malado Diallo, membre de la Commission d’entretien et de suivi des cimetières de Gadapara et de Doumassou, déplore ces faits qui ont touché toute la population koldoise. «C’est une grande première pour nous, à Kolda, d’assister à des tombes exhumées, des gens qui s’affairent autour des cadavres qui sont déjà enterrés».

C’est pourquoi il lance un appel aux autorités afin de les aider à sécuriser les tombes et à assurer l’éclairage dans les cimetières.

D’ailleurs, ce matin, une personne a été surprise, alors qu’elle enterrait des gris-gris. Elle est actuellement entre les mains de la police.

De leur côté, les populations s’organisent pour sécuriser les cimetières en élaguant les arbres, pour favoriser la visibilité. «Tous nos défunts ont été enterrés dans ce cimetière et nous tous sommes appelés à être enterrés ici», confie-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *