Macky Sall a propulsé Diomaye Faye mais je serai leur principal opposant ici à Thiès, Ousmane DIOP président du Mouvement AWA

Ousmane Diop, le président de l’Alliance Wallu Askan WI, AWA ne digère toujours pas sa colère quant à la débâcle de Benno Bokk Yakaar lors de la présidentielle de 2024 qui a eu lieu le dimanche 25 Mars 2024. L’homme fort de la zone nord qui était l’invité de la rédaction en compagnie de Pape Mbaye, chargé des structures du mouvement AWA et des financements, s’est entretenu avec les journalistes sans mettre de gants s’attaquant ainsi au secrétaire général de Benno, monsieur Macky SALL qu’il accuse d’être le principal auteur de cette déroute de la majorité à l’élection présidentielle, ce qui a permis au principal parti de l’opposition d’accéder au pouvoir. Le temps d’un entretien, il nous explique sa pensée sur le mouvement AWA, son choix sur la personne du candidat Amadou Ba, son analyse des résultats issus du scrutin entres autres.

Ousmane Diop se veut clair, le mouvement AWA, Alliance Wallu Askan Wi, a joué pleinement son rôle dans le processus électoral, accompagnant avec loyauté et dignité, le candidat de la majorité, « nous avons sans hésiter accompagné le président Amadou BA sans attendre une quelconque consigne de la part du président de la république pour battre campagne. Le président Amadou BA est un homme intègre, sociale et travailleur qui a travaillé à plusieurs station pour le Sénégal », révèle-t-il avant de regretter  « c’est pourquoi je ne reconnais pas la posture des responsables politiques de Benno qui malgré le démarrage de la campagne attendaient l’aval du président Macky Sall pour battre campagne ce qui est une aberration », se désole t-il.

A en croire le président du mouvement AWA, « le candidat Amadou Ba était bien parti pour remporter l’élection présidentielle si la date du 25 février initialement prévue avait été maintenue mais pour je ne sais quels manœuvres politiques, le président Macky Sall a usé pour amnistier Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, ce qui dénote d’un appui considérable du président Macky Sall, à l’endroit des binômes de l’opposition », confie-t-il.

M. Diop, conforte à thèse par le fait que pour un régime sortant, le candidat ne puisse pas bénéficier du prime sortant qui constitue l’ensemble des voix favorables au président Macky Sall. C’est la raison pour laquelle, il se veut clair, « le score de Amadou Ba est mérité, et obtenu par lui-même sans l’appui d’aucun responsable politique, et nous sommes désolé de constater que durant toute la campagne, le président Macky SALL n’a pas levé le petit doigt pour accompagner le candidat Amadou Ba vers la victoire, les responsables politiques, n’en parlons pas surtout ici à Thiès, le laxisme des gens de Benno a atteint son paroxysme. Ils ont tous travaillé à la déroute de Benno avec leur politique de salon. Ils ont abandonné le terrain depuis belle lurette laissant la place à l’opposition. Ils ont scié la branche sur laquelle ils étaient assis », remarque-t-il.

Par ailleurs, le patron du mouvement Awa promet de faire un grand déballage sur la posture du président Macky qui a refusé d’apporter son soutien au candidat Amadou Ba. Il voit en cela une volonté du président Macky Sall de vouloir revenir au pouvoir en 2029 avec ce sois-disant protocole du cap manuel. Mais, il assure être le premier opposant à ce projet qu’il estime être « un complot très grave dans le dos des Sénégalais ».

Il a conclu, affirmant ne rien attendre du nouveau régime puisqu’il pense « ceux qui ont hérité des reines de ce pays ne sont pas capables de gérer les destinées du Sénégal pour les cinq prochaines années. Un gâchis dans la mesure où, ils ne pourront aucunement pérenniser le legs du président Macky Sall. Ce qui est sûr c’est que le président Diomaye Faye va prêter serment le 3 avril 2023 et ce même trois avril, je serai le leader de l’opposition ici à Thiès pour éclater et mettre à nu le « deal » qui les a propulsé à la tête de la république.

Mouhamed Jr DIOP et Aïda FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *