THIES / Tournée économique: Le premier ministre en conclave avec les acteurs socioéconomique

Le Premier Ministre Amadou Ba a rencontré les acteurs socio-économiques de Thiès, ce lors d’un CRD organisé à la gouvernance de sous la présence des autorités administratives, politique, religieuse et coutumière. ‘Face aux acteurs sociaux économiques qui ont tour à tour dégrèné leur chapelet de doléances, Le premier ministre est revenu sur l’importance des tournées économiques qui a pour but : l’élaboration du troisième plan d’actions prioritaires du Plan Sénégal Emergent (PSE) : « Lors du dernier remaniement, le Président de la République a voulu mettre en place un Gouvernement de contact. C’est le sens des tournées économiques que nous avons initiées. Nous sommes récemment venus à Thiès. Nous y revenons pour faire le suivi de l’action gouvernementale et planifier d’autres projets d’envergure dans le cadre du PAP3 » dixit le chef du gouvernement.De poursuivre, il a révélé quelques axes des investissements prioritaires du Gouvernement. « Je puis vous assurer que la région de Thiès sera bien servie dans le cadre de la mise en œuvre du PAP3. J’ai vu que l’agriculture et les transports font partie de vos secteurs prioritaires, à côté d’autres comme les mines,l industries, la pêche, le tourisme, l’artisanat ou encore les PME. Pour tous ces secteurs, le Gouvernement a prévu un niveau d’investissement conséquent. À titre d’exemple, 1719 milliards d francs CFA pour l’agriculture, pas moins de 4500 milliards francs CFA seront mobilisés pour le transport’ ’confit-il. Répondant à une requête sur l’agriculture, Amadou BA rappelle les efforts consentis par le Gouvernement.‘’Nous avons fait une subvention de 100 milliards pour la campagne agricole », Rappelle t’il et préconise la création d’une grande banque nationale pour soutenir les besoins des paysans et des autres classes de la population sénégalaise. Au Sénégal , il faudrait que nous ayons une grande banque’’Pour le secteur du maraîchage, il suggère des chambres froides… et souhaite pour l’élevage d’atteindre l’autosuffisance en viande… ‘’On verra comment vous mettre en rapport avec le 3FPT’’».Pour l’aviculture, il préconise dès son retour à Dakar, de faire le maximum avec la Der ou le FONGIP pour l’obtention de financement.« A propos de l’interdiction de l’importation du volaille, on verra avec le ministère des finances et les services concernés », promet-il. Pour la pêche, premier ministre est revenu sur les événements tragiques de Kayar et les invite à une rencontre d’échange. Dans cette même optique, il rappelle aux acteurs du commerce que le Gouvernement a mis en place un programme de rénovation des marchés avant d’enchaîner sur l’aide octroyer aux femmes commerçantes. Concernant les acteurs du transport, le Pm se réjouit des nouvelles routes et mise sur la sécurité routière.‘’ nous avons de nouvelles routes, il nous faut de nouveaux véhicules tout en veillant à la sécurité routière’’Abordant le volet sanitaire, avec les requêtes sur la CMU, le Pm s’est montré rassurant.‘’nous allons avoir les modalités pour une prise en charge efficace’’Répondant aux doléances sur les mines et la géologie, il a promis de revoir les redevances ; ‘’Nous vous mettrons en rapport avec le ministre des Mines’’Pour l’artisanat, Amadou Ba est revenu sur l’espace dont ils avaient fait la demande, et rappelle qu’ils ont déjà aménagé un espace à Mbour, et celui de la ZAMPA à Diamniadio . Les femmes transformatrices n’étaient pas en reste, le chef du gouvernement les rassure de la disponibilité des formations et l’existence du programme Prodac dans la zone de Notto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *