Pour avoir abusé d’une fillette de 6 ans : Un chauffeur condamné à 3 ans de prison pour pédophilie !

Il s’appelle Sadio Sissoko et chauffeur de son état. Le lundi 25 mars dernier, il était à la barre des Assises pour répondre de son acte. Accusé de pédophilie, Sadio Sissoko a été jugé et puni de 3 années d’emprisonnement. Une peine déjà purgée puisqu’il était en détention depuis juillet 2020.

Les faits se sont déroulés courant Août 2020. Ainsi, tôt le matin de ce jour là, pendant que Mougnoussin Dembélé balayait la cour de leur concession sise à Kalaban-Coura Nerekôrô, le nommé Sadio Sissoko a profité de l’absence de cette dernière pour s’introduire dans sa chambre. Avant de fermer la porte à clé pour ensuite commencer des attouchements sexuels sur sa fille Rokia Ané Dembélé qui dormait à l’intérieur de ladite chambre.

S’étant rendue compte de cette situation, la maman a demandé à Sadio d’ouvrir la porte, mais sans succès. C’est ainsi que celle-là et son grand frère ont fait appel à la Police du 11ème Arrondissement de Bamako qui a procédé à l’interpellation de l’accusé.

Inculpé pour Pédophilie, Sadio a reconnu les faits qui lui ont été reprochés à l’enquête préliminaire avant de se rebiffer devant le Magistrat instructeur. Alors qu’il ressort du procès-verbal de l’enquête préliminaire du 11ème Arrondissement qu’il a déclaré avoir déshabillé la victime pour ensuite introduire son doigt dans sa partie génitale, laquelle a saigné. De surcroit, que les habits portés par la fillette étaient couverts de sang à sa sortie de la chambre. S’y ajoute le certificat médical de l’examen gynécologique qui relève une petite lésion récente superficielle non hémorragique de 0,5 cm sur la lèvre gauche, des traces de sang séchées, la cuisse gauche couverte de sang. Donc, malgré les dénégations de l’inculpé Sadio Sissoko, tous les éléments de l’espèce convergent vers sa culpabilité.

Répondant de son crime qu’est la Pédophilie, le chauffeur était devant la Cour d’Assises le lundi 25 mars dernier. Comme face au juge d’instruction, il s’est déclaré non coupable à la barre, chose qui n’a aucunement changé la charge contre lui. Ainsi, il lui a été infligé une peine de 3 ans de geôle. Cependant, il a recouvré la liberté car une peine déjà épuisée.

mali web

Mariam Sissoko 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *