Thiès: Le maire Ousmane DIAGNE offre aux parcellois un espace de détente

«La commune de Thiès-Est travaille pour vous…» tels sont les propos du maire Ousmane Diagne, l’édile de la commune de Thiès-Est, lors de l’inauguration du jardin public aménagé par la mairie de la circonscription aux parcelles assainies.

Me Diagne a réitéré tout son engagement à travailler pour les populations puisqu’à l’en croire son objectif est de faire profiter aux populations de commodités qui permettront leur épanouissement, c’est ainsi qu’il a procédé à la réfection de postes de santé de la commune Est, ainsi que la construction de nouvelles structures sanitaires à la Cité Keur Khadim sise à Hersent 2 et celle de Fahu. Il a également cité la réfection des écoles élémentaires publiques de Hersent, Keur Ablaye Yakhine Diop entre autres qui estime t-il est le seul moyen de donner à tous les enfants une même chance de réussite.

«Nous avons voulu consacrer notre mandat en investissant dans le social et quand nous parlons sociale c’est pas venir en aide aux populations mais d’investir dans des domaines vitaux qui pourront profiter à l’essor de tout un chacun», a-t-il fait savoir avant d’ajouter, «c’est seulement ainsi que nous pourrons donner la chance à tous les habitants de la commune de se sentir concernés par notre mandat».

Il rappelle par ailleurs que la politique dans son sens originel qui est l’art de gérer la cité n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire, «Le prophète Mouhamed PSL a fait de la politique en étant à la tête de l’Etat Islamique, gérant une économie, des guerres et tout ce qui fait marcher un état, par conséquent c’est la manière souvent dont on la pratique au Sénégal qui fait défaut», explique t-il. Pour le maire de Thiès-Est, « la politique n’est pas une activité d’ascension sociale mas une activité d’élite pour améliorer le niveau de vie des populations».

Revenant sur le coût des deux jardins sis à Bountou dépôt et aux Parcelles assainies, il affirme un pactole de 18 millions et annonce d’autres projets du genre. Par contre, Me Diagne a déploré le problème lié à la voirie au niveau de Thiès «1 kilomètre de route bitumée coûte très cher, alors, il appartient aux hommes politiques Thiessois qui sont dans le système de travailler à régler le problème des Thiessois car la construction de routes n’est pas à la portée des municipalités qui détiennent un modeste budget.», se désole t-il.

Il a enfin terminé, donnant rendez-vous dans une quinzaine de jours pour prononcer le nom du candidat qu’il compte parrainer à l’élection présidentielle de 2024. Le maire de Thiès-Est de montrer la solennité de la prochaine présidentielle d’où son amertume avec les candidatures à foison et affirme «une élection présidentielle est une affaire très sérieuse donc il nous faut faire très attention afin de porter notre choix sur le meilleur candidat pour notre cher Sénégal…», a-t-il conclu.

Thiès: Le Maire Ousmane Diagne offre aux parcellois un espace de détente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *