Agression de la journaliste Maîmouna NDOUR FAYE la classe politique condamne

Maïmouna Ndour Faye, la patronne de 7TV a été sauvagement agressée et poignardée devant chez elle dans la nuit de ce jeudi 29 février 2024 après son émission avec le députe Benno Bokk Yakaar Farba Ngom. La classe politique n’a pas tardé à réagir et condamné cet acte qu’il qualifie d’ignoble et barbare perpétré contre la présentatrice de l’émission « l’invité de MNF ».

Dans son tweet, le président de la république Macky SALL a déclaré « Je condamne fermement cet acte de violence lâche et inexcusable contre la journaliste Maïmouna Ndour FAYE. La liberté de la presse est un droit fondamental qui doit être  protégée et respectée en toute circonstance. Aucune forme de violence ne saurait être tolérée, et les responsables de cette agression devront répondre de leurs actes devant la justice. Je tiens à lui exprimer tout mon soutien et réitère mon engagement à garantir un environnement sûr et serein pour tous les professionnels des médias dans notre pays».

Par ailleurs, le député Barthélémy Dias en colère contre le parti ex PASTEF  de Ousmane Sonko, qu’il semble accuser quand il dit tout le monde sais qui est à l’origine de cette agression « quand on a attaqué 24 chrono et l’AS, personne dans ce pays n’a posé des questions pour savoir qui l’a fait… Quand on a attaqué TALLA Sylla à coup de marteau, personne ne s’est posé de questions. Tout le monde savait qui l’a fait. Ce qui s’est passé avec Maïmouna Ndour Faye, tout  le monde sait qui est à l’origine de ça », déclare Barthélémy Dias

De l’autre cote EL Malick NDIAYE, secrétaire National à la communication de PASTEF  fustige aussi cet acte barbare et ignoble « nous souhaitons un prompt rétablissement à notre sœur Maîmouna NDOUR Faye PDG de la 7TV suite à l’agression dont elle été victime. Nous condamnons fermement cet acte de violence. Nous espérons qu’elle se remettra rapidement et que justice se fera », se désole  le chargé de communication de la coalition Yewwi Askan Wi.

Pour rappel, Maïmouna Ndour Faye est actuellement aux urgences de l’hôpital militaire de Ouakam ou elle subit des soins médicaux… affaire à suivre.

AÏDA FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *