Saliou Cissé: «nous attendons de l’Etat des mesures fortes et le rétablissement de la justice sociale…»

Porté sur les fonts baptismaux, le mouvement, les Sentinelles pour le Patriotisme du Sénégal SPS vient enrichir l’espace politique dans l’optique de se constituer en une véritable force de proposition et veille au respect strict des droits des Sénégalais. « Nous avons eu l’initiative de créer ce mouvement étant donné que le Sénégal malgré démocratique, a toujours été victime de pratique malsaines telles que la corruption, l’indiscipline sous toutes ses formes, l’insalubrité, l’insécurité… », nous fait savoir son vice-président, Saliou Cissé.

C’est la raison pour laquelle, pour éveiller les masses et inciter les Sénégalais à participer à l’effort des dirigeants à inscrire le pays sur les rails de l’émergence, M. Cissé nous dresse le bilan d’activité du mouvement les Sentinelles pour le Patriotisme du Sénégal « nous avons mener des activités tels que la première randonnée pédestre réussie dans la zone nord du 03 Mars dernier avant l’entame des élections sous l’autorisation du sous Préfet de Thiès, suivie du « Ndogou partage » durant la fin du mois béni de ramadan. Actuellement, nous travaillons sur des activités culturelles et sportives sportive avec l’orgnisation d’un tournoi football regroupant une grande partie des ASC de la Zone Nord dans le but d’inciter les jeunes du milieu à plus de fair-play et à la cohésion sociale », se réjoui t-il avant d’ajouter, « nous programmons dans quelques semaines, des journées d’investissement humain et citoyen visant le nettoyage des cimetières avec comme point de départ, celui de Keur Mame El Hadji Barro Ndieguène, car c’est au milieu de ce quartier que le mouvement a vu le jour », non sans se limiter là, le mouvement compte organiser d’autres activités dont l’objectif majeur sera de conscientiser surtout les jeunes à l’effort national et du rôle participatif qu’ils doivent jouer au développement du pays.

Toujours à en croire Saliou Cissé, le mouvement entretien d’excellentes relations avec les autorités locales de thiès, surtout celles de la commune nord, « pour le moment nous avons les mêmes conceptions : Bâtir un Sénégal nouveau, basé sur des réformes positives… » déclare t-il. En se réjouissant de la composition du nouveau gouvernement, le vice-président du mouvement les sentinelles pour le patriotisme du Sénégal est dythirambique,  » tout compte fait, nous pouvons dire que le gouvernement n’est composé que de technocrates, ce que nous n’avions pas l’habitude de voir. Ce qui voudrait dire que jusqu’ici les décisions prises par le Chef de l’État accompagnent le projet et entre dans le cadre de la méritocratie. Et le mouvement sous cet angle n’a rien à démontrer d’autre que de faire une appréciation positive », se réjoui t-il.

Par contre, M. Cissé, met en garde, « nous attendons le régime en place, au respect strict des promesses tenues lors de la campagne électorale, nous leur prions aussi de ne pas oublier les mesures nécessaires pour un Sénégal d’éthique, de transparence et surtout de rétablir la justice sociale », suggère t-il avant de terminer par la reddition des comptes, qui selon lui, « est un processus essentiel en gestion, elle implique la présentation détaillée des comptes de gestion par les administrateurs aux parties prenantes. Cette pratique rigoureuse, encadrée par des normes juridiques, garantit la transparence et la fiabilité des informations financières. Elle est particulièrement cruciale pour les entreprises, où elle permet aux actionnaires d’évaluer la santé financière de l’organisation à travers des documents tels que le bilan comptable et le compte de résultat » a t-il conclu.

Aïda FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *