Assemblée Générale: Khabane Diouf pour un secteur du transport rénové et rayonnant avec des acteurs sans tracas dans leur métier

Monsieur Khabane Diouf président du GIE Keur Massar transport et par ailleurs responsable du syndicat professionnel public des routiers du Sénégal est candidat à sa propre succession pour le compte de l’assemblée générale que le groupement compte tenir le 1er mai 2024. Une date assez symbolique puisqu’elle coïncide avec la fête du travail et la remise des mémorandums par les syndicats de travailleurs au président de la république.

Pour se donner une chance d’être réélu, M. Diouf propose un programme XXXL qui vise à instaurer des cotisations au sein du Groupement d’intérêt économique GIE afin de permettre des aides sociales et appuis qui se présentent comme une caisse de solidarité pour les membres du GIE. Khabane Diouf préconise également que les fonds issus de cette caisse fasse guise de financements aux acteurs du transport, qui pourront user de ces fonds pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Pour ce faire, les fonds disponibles vont aider les membres du GIE à se lancer dans le commerce général, l’agriculture, l’élevage, le transport et la transformation a fait savoir, le responsable du syndicat professionnel public des routiers du Sénégal.

Outre l’aspect financier, M. Diouf compte créer un volet assez spécial qu’il intitule le volet « INTERVENTION » qui dépêchera des acteurs au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie en cas de litige ou de tracasserie au niveau de la route.

Le volet social n’est pas en reste dans le programme de M. Diouf qui propose des appuis financiers réguliers à tous les membres du GIE pour les événements à célébrer. Mais également favoriser les visites entre membres afin de mieux asseoir la fraternité qui est la mission première du GIE, mais au delà, il compte garantir une assurance maladie et un appui médical aux ayants droits pour booster davantage l’essor des transport et leur permettre un épanouissement total.

Cependant, pour réussir un tel programme, Khabane Diouf compte baser son travail autour de six commissions qui sont, la communication, la commission intervention, la commission sociale et la commission sportive, la commission organisation et la commission des finances qui vont constituer le bureau. C’est la raison pour laquelle, il appelle tous les membres à voter massivement pour sa personne afin de travailler dans la synergie d’action pour un secteur du transport rénové et rayonnant avec des acteurs sans tracas dans leur métier.

MJD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *