Un homme armé qui a tenté de mettre le feu à une synagogue à Rouen tué par la police

Des policiers ont abattu, ce vendredi 17 mai au matin, un homme armé notamment d’un couteau qui tentait de mettre le feu à une synagogue et les menaçait à Rouen, dans le nord-ouest de la France, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui a qualifié d’« acte antisémite » cet incendie

Un homme a tenté d’incendier la synagogue de Rouen avant d’être abattu par la police le vendredi 17 mai

Vers 6h45 locales (4h45 TU), ce vendredi à Rouen, les policiers sont « intervenus sur un signalement de dégagement de fumée près de la synagogue, située dans le centre historique de cette ville de Normandie », a détaillé une source policière. « Un individu a mis le feu à la synagogue. Il aurait pris à partie les policiers et les pompiers », a pour sa part indiqué le procureur de Rouen, Frédéric Teillet.

À lire aussiFrance: le gouvernement lance des «assises de lutte contre l’antisémitisme»

Selon une source proche du dossier, l’homme était armé « d’un couteau et d’une barre de fer ». « Ensuite, il aurait menacé un policier d’un couteau et ce dernier a fait usage de son arme et l’individu est décédé », a précisé le procureur. Une première enquête a été ouverte pour « incendie volontaire » visant un lieu de culte et « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique », a fait savoir le parquet. Un autre enquête a été ouverte sur les circonstances du décès de l’individu armé.

L’homme soupçonné, qui s’était vu refuser un titre de séjour, était inscrit au fichier des personnes recherchées depuis « quelques semaines », a indiqué le ministre de l’Intérieur. Cet homme, qui avait sollicité en 2022 un titre de séjour pour « étranger malade », avait été débouté de son recours « fin janvier » 2024, a précisé le ministre. Dans un premier temps, une source proche du dossier avait indiqué que l’homme était visé par une obligation de quitter le territoire (OQTF) « non exécutable », en raison d’un recours « engagé » devant les juridictions administratives

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *