Déclaration du comite directeur du mouvement Alternatives Citoyennes Andu Nawle sur les enjeux et l’urgence des réformes institutionnelles

Le comité directeur du mouvement Alternatives Citoyennes Andu Nawle s’est réuni à son siège à la Sicap Amities 2 à Dakar le lundi 15 avril sous la présidence de son coordonnateur national le Ministre d’Etat Abdou Fall Appréciant le contexte post electoral suite à la formation du nouveau gouvernement, le mouvement Alternative citoyenne Andu Nawle prend acte avec intérêt de la volonté exprimée par le nouveau Président de la République de placer les réformes institutionnelles parmi les priorités de son mandat. Il convient de rappeler que malgré son ancrage sans ambiguïté dans Bennoo Bokk Yaakaar , le mouvement Alternatives citoyennes Andu Nawle a toujours soutenu la nécessité de faire évoluer notre régime institutionnel dans le sens d’établir des pouvoirs plus équilibrés entre le Président de la République, l ‘assemblée nationale, le gouvernement et la justice ; Avec en particulier ,.des pouvoirs plus étendus aux territoires à travers des exécutifs locaux rendus plus forts en droits et en ressources.

Andu Nawle attend, de ce point de vue, que les assises promises sur les réformes annoncées se tiennent au plus vite dans le prolongement des grands moments de dialogues et de concertations aujourd’hui élevés en mode institutionnalisé de gouvernance sous le magistère du Président Macky Sall. Le comité directeur de Andu Nawle a tenu toutefois à attirer l’attention des nouvelles autorités et de l’opinion sur la nécessité d’éviter à tout prix que le Sénégal ne s’installe dans un bicéphalisme d’un nouveau genre qui peut être potentiellement porteur de tâtonnements et de dérives .Les réformes attendues devront s’inscrire dans un mouvement global, bien pensé, concerté et consensuel de changements en profondeur de notre politique de gouvernance.

Les réaménagements envisagés doivent aller dans le sens de nous doter de nouvelles institutions assises sur des pouvoirs rééquilibrés consacrant la rupture avec un modèle de Présidentiables me qui n’est plus de saison .Le critère ne peut être de s’aménager des pouvoirs sur mesure répondant à des données de conjoncture. La perspective pour Andu Nawle, c’est d’engager encore une fois notre pays dans sa trajectoire de démocratie d’avant- garde en nous dotant de régime institutionnel rénové et adapté à l’air du temps. Il s’agit pour le Sénégal de proposer des reponses de modernité face à la crise de l’état post-colonial africain presque partout exposé à des risques de déliquescence, en particulier dans notre espace sous- régional, en Afrique francophone en général. Des réponses en urgence sont aussi attendues sur les politiques économiques et sociales de la nouvelle équipe au pouvoir. Le nouveau Premier ministre et son gouvernement sont en effet invités à se présenter sans délai devant les députés pour soumettre leur déclaration de politique générale à l’attention de nos compatriotes. Cette séance sera un grand moment de vérité pour édifier sur les politiques envisagées, les mesures concrètes d’urgence et les délais de réalisation des engagements pris devant l’opinion. Le comité directeur de Andu Nawle tient encore une fois à renouveler sa confiance au Président Mscky Sall, leader de l’Apr et de la grande coalition Bennoo, des organisations qui ont encore très grand rôle à jouer dans la construction de l’émergence et du développement du Sénégal dans la paix, la stabilité et dans une démocratie authentique, à la fois respectueuse des droits de tous les citoyens, tout en etant aussi exigeante sur les devoirs de responsabilité de chacun et de tous.

Fait à Dakar le 15 avril 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *